Faut-il faire payer ses amis ?

Faut-il faire payer ses amis ?

Quand on est freelance, micro-entreprise, maman entrepreneuse… et qu’un ami nous demande de l’aide, faut-il le faire payer ? Tel est la question !

Cette situation peut être difficile à gérer car il n’y a pas que l’argent sur la table, une amitié est aussi en jeu. Si elle n’est pas gérée correctement, tu risques de perdre un client et un ami. Si tu suis ces quelques directives, tu pourras maintenir ton amitié et gagner un excellent client.

1. Ne jamais travailler gratuitement

Une des plus grandes erreurs qui peut ruiner une amitié et ton entreprise consiste à travailler gratuitement même si tu as les meilleures intentions et que tu veuilles aider ton ami.

Lorsque tu proposes gratuitement ton service, tu mets ce projet en bas de ta liste de priorités. Payer tes factures viendra toujours avant de faire un travail gratuit pour ton ami.

En dépit de tes bonnes intentions, lorsque les temps seront durs, tu finiras par mettre son projet de côté pour travailler pour un client payant.

2. Rester professionnel

Lorsque tu travailles avec ton ami, il est essentiel de rester professionnel. Tu dois traiter ton ami comme n’importe quel autre client. Il faut suivre le même processus qu’avec n’importe quel autre client.

3. Parler d’argent avec son ami

Parler d’argent, de stratégies créatives et de détails de projets avec ton ami peut être étrange au début. En conséquence, de nombreux freelances évitent totalement ce sujet ou dansent maladroitement autour du sujet. Au lieu d’éviter le sujet, tu dois faire face à la situation et t’assurer que tout est clair dès le début.

4. Séparer l’amitié du business

Une autre difficulté quand des amis travaillent ensemble c’est que les discussions tournent toujours uniquement autour de projet. STOP. Business c’est business. Plaisir c’est plaisir. Chaque chose à sa place. Il faut parler business ? Il suffit de prendre un rendez-vous comme avec n’importe quel client. En dehors, c’est l’amitié. On ne parle pas du projet en cours.

5. Mettre en place un échange de services

Souvent, les amis ne peuvent pas toujours se permettre de travailler ensemble, mais un échange de services peut être une chose à considérer.

Exemple
Coaching personnel en échange de conseils en marketing
Comptabilité en échange d’un coaching en entreprise.


Pour conclure, travailler avec des amis en tant que clients peut être très agréable et rentable. Mais tu dois gérer ces relations avec précaution, car il ne s’agit pas que d’un projet en cours mais également d’une amitié.

Ne travaille jamais gratuitement, ne travaille qu’avec des amis que si tu penses réellement pouvoir leur offrir de la valeur et les traiter comme tout autre client professionnel.

Un petit partage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *